Bactérie Xylella Fastidiosa - arrachage des vegetaux

Des remarques, des suggestions sur la gestion de la copropriété...
JP06

Bactérie Xylella Fastidiosa - arrachage des vegetaux

Message par JP06 » 16 déc. 2017, 15:04

Bonjour,

en septembre, on avait eu un message de la part du syndic indiquant qu'un foyer de Xylella Fastidiosa avait été détecté au niveau de la place des arcades et qu'il fallait en théorie arracher tous les végétaux à 150 m à la ronde, ce qui représente bien évidemment un nombre très très important de végétaux et surtout d'arbres dans le cas de Mougins Le haut...
A-t-on des nouvelles de ceci ?

Merci et bonnes fêtes de fin d'année à tous.

Invité

Re: Bactérie Xylella Fastidiosa - arrachage des vegetaux

Message par Invité » 06 janv. 2018, 07:57

Quelles plantes infecte-t-elle ?

Tout dépend de la souche. En effet, au sein de l'espèce Xylella fastidiosa, il y a une grande variabilité génétique. Jusqu'ici, cinq sous-espèces ont été décrites :

Xylella fastidiosa sous-espèce fastidiosa, pathogène de la vigne et des caféiers ;

Xylella fastidiosa sous-espèce multiplex, pathogène entre autres des amandiers, des oliviers et des chênes ;

Xylella fastidiosa sous-espèce sandyi, pathogène des lauriers roses et des caféiers ;

Xylella fastidiosa sous-espèce morus, pathogène des mûriers (pas la ronce, mais l'arbre, NDLR) ;

Xylella fastidiosa sous-espèce pauca, pathogène des orangers et des caféiers sur le continent américain et, plus récemment, des oliviers, dans le sud de l'Italie.

De plus, au sein d'une même sous-espèce, on a également observé différents groupes ayant des comportements distincts. Par exemple, la sous-espèce pauca, qui pose beaucoup de problèmes sur les orangers au Brésil, appartient à un groupe différent de la pauca présente sur les caféiers dans ce même pays. Quant à celle qui sévit, depuis 2013, dans les Pouilles, en Italie, elle est encore différente et se rapproche plus d'une souche que l'on a décrite au Costa Rica, sur caféiers et lauriers roses. En résumé, la gamme de plantes hôtes de l'espèce est très large, mais les groupes identifiés au sein de chaque sous-espèce ont des cibles beaucoup plus restreintes.